La tour Eiffel, 1889

Gustave Eiffel


Né en 1832 à Dijon, Gustave Eiffel sort de l'École centrale des Arts et Manufactures en 1855. Après quelques années passées dans le sud-ouest de la France, où il surveille notamment les travaux de l'important pont de chemin de fer de Bordeaux, il s'installe à son compte en 1864 comme entrepreneur spécialisé dans les charpentes métalliques.

Gustave Eiffel devient célèbre en gagnant en 1875 le concours international ouvert par la Compagnie royale des Chemins de Fer portugais. Il s'agissait de réaliser un viaduc ferroviaire qui permette le franchissement d’une vallée de 400 m de large, dont 150 m occupés par le fleuve Douro. C’est Théophile Seyrig, son associé, qui aura l’idée novatrice d’un pont en arc révolutionnaire qui permet à la société Eiffel d’être bien mieux placée en termes de prix que ses concurrents.
 
Il faudra deux ans pour façonner les pièces métalliques (1 450 tonnes) dans les ateliers de Levallois-Perret, les transporter et les monter à Porto. L’entreprise Eiffel réalise le travail dans les délais impartis et surtout sans dépassement de budget. Cette réalisation lui ouvrira une exceptionnelle carrière de constructeur : pont de Garabit en 1884, gare de Pest en Hongrie, coupole de l'observatoire de Nice et surtout la structure de la Statue de la Liberté,  et en 1889 la célèbre tour Eiffel.