Les immeubles haussmanniens

Trois classes d'immeubles

 

La cour des cuisines
Les nouveaux immeubles du Paris d’Haussmann obéissent à des règles de construction communes. Mais selon les quartiers et les budgets, ils sont généralement classés en trois catégories, des plus luxueux aux plus modestes.
  • L’immeuble de première classe : il comprend, au-dessus du rez-de-chaussée, quatre étages avec de grands appartements hauts de plafond. Des écuries et des remises sont prévues dans la cour. Un escalier de service mène au 5e étage réservé aux domestiques, alors que les occupants des premiers étages empruntent un escalier beaucoup plus large et orné. Ces immeubles sont souvent richement décorés : pilastres cannelés, frontons, médaillons sculptées, cariatides ou atlantes
  • L’immeuble de deuxième classe : il comporte 5 étages et également un escalier de service.
  • L’immeuble de troisième classe : haut de 5 étages, il propose des appartements plus petits et n’a pas d’escalier de service. Sa façade ne présente pas forcément de balcon, et il est généralement beaucoup moins décoré que les immeubles plus luxueux.