La Maison-Blanche, Washington

Des symboles du pouvoir


le bureau présidentiel ou "bureau ovale"
Dans l'aile Ouest de la Maison-Blanche, le bureau ovale est par excellence le lieu du pouvoir. Les symboles rappelant cette fonction capitale y abondent.

Le bureau ovale : symbole du pouvoir du président

Construit en 1910 sous le mandat de William Howard Taft, le bureau ovale (oval office) est le centre nerveux de la Maison-Blanche. Le bureau officiel du président des États-Unis se situe dans l’aile Ouest et présente une superficie de 75 m2. C’est dans ces murs que les réunions les plus importantes sont menées et que les décisions capitales sont prises. Le bureau du président est installé devant trois fenêtres qui donnent sur la roseraie. Face au bureau, un salon avec quelques fauteuils et canapés permet d’organiser des séances de travail entre le président et ses collaborateurs ou des rencontres avec les chefs d’État ou les personnalités invitées. Depuis que le premier président George Washington avait pris l'habitude de réunir en cercle ses collaborateurs, afin que chacun puisse être également entendu, la forme ronde – ou ovale – est devenue synonyme de démocratie.

Seal of the President of the United States

Le sceau du président : histoire, paix et sécurité

Le sceau du président se retrouve au centre de la pièce sur le tapis comme au plafond. On retrouve ce sceau sur un drapeau situé près de la fenêtre et gravé sur le bureau.
Sur ce sceau figure un rapace (le pygargue à tête blanche, sorte d’aigle, emblème des États-Unis) tenant une bannière sur laquelle est inscrite la devise E pluribus unum : “De plusieurs, un”.
Le chiffre 13 est très présent : on compte autour de l’aigle 13 étoiles et 13 nuages (les 13 premiers États historiques de la Nation). L’oiseau tourne la tête vers la droite où il tient dans sa serre une branche d’olivier à 13 feuilles (signe de paix) tandis que sa serre gauche maintient fermement 13 flèches (signe de la puissance militaire). Un cercle de 50 étoiles (les 50 États actuels) entoure ce motif.

le bureau présidentiel ou "bureau ovale", avec le bureau du Président (Resolute Desk)

Le Resolute Desk, signe d'une amitié durable entre les États-Unis et la Grande-Bretagne

Le président des États-Unis actuel utilise un bureau datant de 1880. Ce meuble a une longue histoire. Il représente en quelque sorte l’amitié entre les États-Unis d’Amérique et la Grande-Bretagne. Le 10 septembre 1855, le navire d’exploration britannique HMS Resolute, abandonné et pris dans la glace entre le Groenland et le Canada, est retrouvé par des pêcheurs de baleines américains. Les relations entre les deux pays au début du siècle avaient été assez tourmentées, car la guerre anglo-américaine (1812-1815) avait donné lieu à des batailles sur tout le territoire Ouest des États-Unis. Pourtant le Congrès américain ordonne la restauration du navire et le renvoie à l’Angleterre pour être offert à la reine Victoria. Ce geste d’amitié et de paix trouve une réponse du côté britannique lorsque le HMS Resolute est démantelé : la reine Victoria ordonne que l’on réutilise certaines pièces du navire pour fabriquer un bureau qu’elle offre en 1880 au président Rutherford Birchard Hayes. Depuis, le Resolute Desk a subi de petites modifications, comme l’ajout d’un panneau central où figure, sculpté en bas-relief, le sceau du président des États-Unis.