Le passage Pommeraye, 1840-1843

Les passages couverts en Europe


La galerie Victor-Emmanuel, Milan
Le passage Pommeraye est considéré comme l’un des plus beaux d’Europe. Ces passages constituent un patrimoine architectural spécifique et inscrit dans un siècle : le XIXe (même si dans certaines villes, comme à Prague, plusieurs passages ou galeries sont construits jusque dans les années 1930).
Le philosophe allemand Walter Benjamin a tenté d’écrire un monumental livre sur les passages parisiens. Resté inachevé, il est publié sous le titre Paris capitale du XIXe siècle. Le livre des passages. Dans ce livre, Walter Benjamin analyse le phénomène des passages et y voit un phénomène caractéristique et révélateur de l’évolution de la société au XIXe siècle.

D’autres passages remarquables en Europe

Parmi les passages plus remarquables, on citera la galerie Victor-Emmanuel de Milan, réalisée entre 1865 et 1877 et conçue par l’architecte Giuseppe Mengoni (qui trouve la mort sur le chantier). Elle consiste en deux rues couvertes reliant la place de la Cathédrale à celle de la Scala. Autour d’un dôme central, le plan de la galerie a la forme d’une croix entièrement couverte de verrières. Aussi haute que la nef du Duomo de Milan, elle s’ouvre sur la place de la cathédrale par un gigantesque arc de triomphe, signe de l’assurance de la Ville de Milan, en plein développement économique au moment de la réunification italienne.
La galerie Victor-Emmanuel influence d’autres galeries couvertes en Italie (galerie Umberto Ier à Naples, 1887-1890) et l’architecture des grands magasins.