Le château de Versailles, 1661-1710

L’histoire du château de Versailles


Château de Versailles du côté des jardins
Construit sur ordre de Louis XIV, le château de Versailles est la résidence du roi, de la Cour et du gouvernement royal de 1682 à octobre 1789.

Le château de Louis XIII : la partie la plus ancienne du château de Versailles

Louis XIII avait acquis en 1632 le domaine de Versailles.
"Le 8 avril 1632, fut présent l’illustrissime et révérendissime Jean-François de Gondi, archevêque de paris, seigneur de Versailles, reconnaît avoir vendu, cédé et transporté… à Louis XIII, acceptant pour Sa Majesté, messire Charles de l’Aubespine, garde des sceaux et chancelier des ordres du roi, et messire Antoine Rusé, marquis d’Effiat, surintendant des finances, etc., la terre et seigneurie de Versailles, consistant en un vieil château en ruine et une ferme de plusieurs édifices ; consistant ladite ferme en terres labourables, en prés, bois, châtaigneraies, étangs et autres dépendances ; haute, moyenne et basse justice… avec l’annexe de la grange Lessart, appartenances et dépendances d’icelle, sans aucune chose excepter, retenir, ni réserver par ledit sieur archevêque, de ce qu’il a possédé audit lieu de Versailles, et annexe de la grange Lessart, jouir par Sa dite Majesté et ses successeurs rois, comme de choses appartenantes. Cette vente, cession et transports faits, aux charges et devoirs féodaux seulement, moyennant la somme de soixante-mille livres tournois, que ledit sieur archevêque reconnait avoir reçues de Sa dite Majesté, par les mains de…, en pièces de seize sous, de laquelle somme il se tient content, en quitte Sa dite majesté et tout autre, etc." Extrait du contrat de vente, de Architecture française, par Blondel
En 1661, il existait à l'emplacement du palais actuel un petit château construit par Louis XIII qui lui servait de rendez-vous de chasse. Désireux de s'éloigner de Paris, qui lui avait été hostile pendant la révolte de la Fronde, Louis XIV décide de faire construire un palais à Versailles. Le roi souhaite surtout construire un palais qui surpasserait la beauté et le luxe du château de Vaux-le-Vicomte construit à grands frais par son ministre des Finances, Nicolas Fouquet. Le plan du château de Versailles est étudié pour mettre en valeur le souverain, la chambre royale se situe au centre du palais et sur un grand axe qui part de la statue du roi dans la cour d’entrée et qui se prolonge par le tapis vert et le grand canal.
 

Début des travaux de Louis XIV

À la place du pavillon de chasse de son père, Louis XIV décide de créer l’un des plus beaux palais d’Europe. Débutés en 1661, les travaux de construction vont durer 38 ans et coûteront fort cher. De 1661 à 1662, le roi dépense déjà 1 million cent mille livres.
La terre s'avère en effet peu adaptée au projet, le sol présente des dénivelés, il est sableux, marécageux. Il faut assécher le terrain, l’aplanir, raser le village de Trianon. Saint-Simon décrit bien la situation initiale : "Versailles, lieu ingrat, triste, sans vue, sans bois, sans eaux, sans terre, parce que tout est sable mouvant et marécage, sans air, par conséquent qui n’est pas bon".
Louis XIV engage les meilleurs architectes, notamment Le Vau et Mansart, constructeurs de Vaux-le-Vicomte.
Il garde le bâtiment initial bâti par Louis XIII qui constituera autour de la cour de marbre le cœur du château. C'est là que sont situés la chambre et une partie des grands appartements du roi, c’est-à-dire des pièces de réception où se déroule la vie officielle du roi. Les façades sont de brique, les parements des fenêtres sont en pierre de taille ; les toits en pente sont couverts d'ardoises. Le Vau construit, dans le même style, sur la façade est vers la ville, deux ailes en avancées, légèrement décalées. Ces ailes contiennent des écuries, les cuisines et l'office. Le Nôtre crée l’Orangerie et la Ménagerie. Les jardins augmentent en taille et sont ornés de sculptures de Girardon et Le Hongre. Versailles n'est encore qu’une résidence d’agrément avec des fêtes données dans les jardins. En mai 1664, les premières festivités sont données au château, "les Plaisirs de l’Isle Enchantée", huit jours de fête, secrètement offertes à Mademoiselle de La Vallière.

Construction de l'enveloppe centrale

En juillet 1668, une deuxième fête est donnée dans les jardins, connue sous le nom de "Grand Divertissement Royal de Versailles". C’est au cours de cette fête que les courtisans mesurent l’inconfort du petit château, beaucoup ne trouvent pas de place pour dormir. Le Vau propose alors d'agrandir le château côté jardin, par un second bâtiment encerclant le premier château. De chaque côté de l’ancien château sont construits le Grand Appartement du Roi au nord, celui de la Reine au sud. Afin d’accéder au Grand Appartement du Roi, il fallait un accès majestueux : le Grand Degré du Roi ou Escalier des Ambassadeurs. Six années de construction et des sommes considérables furent nécessaires pour créer l’entrée la plus somptueuse du château. Cet escalier fut détruit sous le règne de Louis XV en 1752.
Les façades en pierre de taille comprennent trois niveaux : le soubassement massif est creusé de grandes niches ; l'étage est percé de hautes fenêtres séparées par des pilastres et des colonnes ioniques ; la partie supérieure, ou attique, est ornée de petits pilastres et surmontée d'une balustrade qui cache les toits plats à l'italienne. Entre les deux ailes, une vaste terrasse est installée face aux jardins. La cour royale est fermée par une grille dorée. Pour effectuer tous les nouveaux travaux de l'Enveloppe, les dépenses sont évoquées par Colbert : "Nous avons 566 ouvriers qui travaillent ici, les dépenses de maçonnerie sont les suivantes : 335 000 livres en 1669, 586 000 en 1670, 428 500 en 1671 l'année où le gros œuvre fut achevé."
Durant la même période, le grand canal et le bassin d'Apollon sont aménagés dans le parc.
En 1670 fut construit le Trianon de Porcelaine. À la même période, les courtisans commençaient à bâtir leurs résidences à proximité du château : en deux ans, 14 grands hôtels sont construits dans la ville de Versailles.

La Galerie des Glaces, l'aile sud

En 1678, le roi confie à Mansart la construction d'une immense galerie couverte sur la terrasse de la façade ouest : c'est la Galerie des Glaces. Limitée au nord par le Salon de la Guerre et au sud par celui de la Paix, la Galerie a 73 m de long. Sa création a pour conséquence le déport de l’appartement du roi dans le château Vieux, l’appartement du Soleil deviendra le Grand Appartement et sera utilisé pour les réceptions.
La décoration de la galerie, confiée à Le Brun, valorise la réussite politique, économique et artistique de la France.
Les 30 compositions de la voûte peinte par Le Brun illustrent les victoires militaires et diplomatiques de Louis XIV ainsi que ses réformes pour réorganiser le royaume. Ces faits glorieux sont traités sous forme d’allégories à l’antique.
Par leurs dimensions et leur nombre, les 357 miroirs qui ornent les 17 arcades faisant face aux fenêtres attestent que la nouvelle manufacture française de glaces est capable de ravir à Venise le monopole des miroirs, alors objets de grand luxe.
Les pilastres de marbre de Rance s’ornent de chapiteaux de bronze doré d’un modèle nouveau dit de « l’ordre français » ; créé par Le Brun à la demande de Colbert, il présente une fleur de lys surmontée du soleil royal entre deux coqs français.
 
En 1682, Louis XIV décide de fixer la résidence permanente de la Cour à Versailles. La Cour va vivre pendant plusieurs années au milieu des travaux qui occupent près de 36 000 ouvriers et 6 000 chevaux. Pour pouvoir loger plusieurs milliers de personnes, serviteurs ou courtisans, des agrandissements sont à nouveau nécessaires. Mansart va alors construire une aile sud réservée à la famille royale, et une aile au nord réservée aux princes du sang. Les 1 400 serviteurs présents en permanence sont hébergés sous les toits. Versailles atteint sa taille maximum (500 m de long) en 1686.
Mais l'aile nord ne sera terminée qu'en 1689. Immédiatement on en démolira une partie pour édifier la chapelle royale. Les travaux seront interrompus en 1685 à cause de la guerre de la Ligue d'Augsbourg que Louis XIV mène contre la majeure partie des souverains européens. Ils reprendront qu'en 1699 pour finir en 1710. Louis XIV aura construit Versailles pendant la quasi-totalité de son règne !