Sciences

Les premiers hauts-fourneaux

vers 1340

Le fer est un minerai connu et travaillé en Europe depuis 800 avant J.-C. (date du début de l’Âge du fer), mais la mise au point des hauts-fourneaux vers 1340 provoque un changement dans la métallurgie du fer.
En effet, dans la première moitié du XIVe siècle, dans la région de Liège en Belgique, de nouveaux types de fours sont élaborés pour accroître la production de fer. Mais, avec l'augmentation de la taille des fours, c’est le procédé chimique de la transformation du minerai en fer qui est modifiée : les hauts-fourneaux ne permettent plus de produire du fer, mais de la fonte, un alliage de fer riche en carbone. Facile à couler et à mouler à l’état liquide, elle se révèle très solide mais parfois cassante à l’état solide. De nombreuses techniques sont développées au XIVe siècle pour transformer la fonte en fer.
L’invention des hauts-fourneaux provoque au cours des siècles suivants de nombreux changements dans la métallurgie. Les installations industrielles s’agrandissent. Avec les révolutions industrielles, les hauts-fourneaux se retrouvent au cœur de complexes sidérurgiques, où le minerai est transformé en fonte, puis la fonte en acier dans des aciéries.

Roman de Theséus de Cologne et de Gadifer, 1534
BnF, Manuscrits occidentaux, FRANCAIS 1473
© BnF