Sciences

L'invention de la boussole

XIIIe siècle

L’origine de la boussole, innovation reposant sur la maîtrise du magnétisme terrestre, est complexe et mal connue, mais on date son introduction en Occident au XIIIe siècle. Sous la forme d'une simple aiguille aimantée flottant dans un récipient empli d'eau (ou "calamite"), elle est utilisée par les pilotes des navires pour se repérer en Méditerranée dès la fin du XIIe siècle.
L'aiguille aimantée fait rapidement place à la boussole que nous connaissons. La partie aimantée est alors posée en équilibre sur un pivot. La boîte dans laquelle elle est enfermée, la boussola, donna son nom à l'ensemble. Elle est complétée au début du XIVe siècle par une rose des vents fixe sur laquelle figurent les points cardinaux de la tradition grecque. La boussole terrestre devient "compas de mer" et figure sur les cartes marines.
Dans les mers du Nord, elle n'apparaît que dans le dernier tiers du XIVe siècle, pour devenir courante au XVe. C'est surtout lorsque les navigateurs s'aventureront en haute mer que le compas deviendra absolument nécessaire pour faire le point.

Les Premieres Œuvres, Jacques de Vaulx, Le Havre, 1583., Manuscrit enluminé sur vélin
BnF, département des Manuscrits, Français 150, f. 19
© BnF