Arts

La Dame à la Licorne

Fin XVe siècle

La Dame à la Licorne est un ensemble de six tapisseries réalisé dans le dernier quart du XVe siècle. Le dessin a été créé à Paris par un artiste réputé, et le tissage dans les Flandres, haut lieu de la confection de tapisserie à l’époque. Au Moyen Âge, les tapisseries sont utilisées pour isoler les murs des riches demeures, mais aussi pour montrer sa fortune car ce sont des objets coûteux et longs à réaliser.
Les six tapisseries mettent en scène une jeune femme de la haute société et représentent l’idéal de la beauté féminine du Moyen Âge : peau claire, cheveux d’or et lèvres vermeilles.
Accompagnée d’une suivante, elle se trouve dans un jardin idyllique, entourée d’une licorne et d’un lion ainsi que d’animaux paisibles et de plantes luxuriantes. La licorne et le lion sont des rappels des armoiries de la famille Le Viste, commanditaire de ce chef-d’œuvre du tissage.
Les cinq premières tapisseries représentent les cinq sens : le Goût, l’Odorat, le Toucher, l’Ouïe et la Vue. La dernière tapisserie est plus difficile à interpréter : l’inscription, “À mon seul désir“, et l’attitude de la jeune femme qui range ses bijoux laissent penser que cette tapisserie symbolise le libre arbitre, ou le sens de la mesure.

© RMN-GP