Histoire

Le pape Urbain II prêche la première croisade

27 novembre 1095

À la fin du XIe siècle, les chrétiens d’Orient sont menacés par les Turcs. En effet, l’Empire byzantin, dont la capitale est Constantinople (Istanbul), est attaqué par les troupes seldjoukides musulmanes, et Jérusalem n’est plus accessible aux chrétiens qui souhaitent faire un pèlerinage en Terre Sainte pour s'incliner devant le Saint-Sépulcre, tombeau du Christ. En novembre 1095, le pape Urbain II décide de réagir pour protéger les chrétiens d’Orient : il réunit un concile à Clermont et appelle à la guerre sainte pour libérer Jérusalem.
En désignant les musulmans comme ennemis communs, le pape Urbain II réussit à unir pendant un temps et derrière un objectif commun les chrétiens catholiques et les chrétiens orthodoxes qui vivent en Orient.
Le nom de croisade n'est donné que plus tard. Il vient du vêtement que portaient les seigneurs partis en guerre : des croix, symboles de la chrétienté, ornant leurs plastrons.

BnF, Arsenal, Mss 3139
© BnF