Histoire

Répudiation d'Aliénor d'Aquitaine

Le XIIe siècle est marqué par les conflits entre la France et l'Angleterre. Un personnage féminin, Aliénor d'Aquitaine, se trouve à plusieurs reprises au cœur de ces tensions. Au XIe siècle, les ducs d’Aquitaine sont des souverains puissants. Ils jouissent d’une relative indépendance par rapport au royaume de France, qui recherche une alliance pour affirmer son pouvoir sur ses vassaux.
À la mort du duc d’Aquitaine, Guillaume X, sa fille et seule héritière Aliénor devient duchesse d’Aquitaine, et dirige tout le Sud-Ouest. Un mariage est organisé avec le fils du roi de France en 1137. Mais la déroute militaire de la seconde croisade provoque la séparation des époux. La France perd l’appui du duché d’Aquitaine et se retrouve affaiblie.
Le 18 mai 1152, Aliénor d’Aquitaine épouse en secondes noces Henri Plantagenêt, futur roi d’Angleterre. Ce nouveau mariage produit un basculement des rapports de force entre la France et l’Angleterre, au profit de cette dernière. Le pouvoir anglais s’installe en Aquitaine et agrandit ainsi ses positions sur le continent, et ce pour trois siècles.

BnF, Manuscrits occidentaux, Français 2609
© BnF