Arts

L'architecture romane

L'église de Paray-le-monial

L’art roman s’épanouit en occident à partir du XIe siècle. C'est un art essentiellement religieux, qui se développe dans les chantiers d'églises, surtout dans les campagnes et les petites villes.
Le roman se caractérise par l'utilisation de la voûte en berceau, qui nécessite des murs très épais en raison des poussées exercées. Pour éviter de les fragiliser, les murs comptent peu de fenêtres, aussi les églises romanes sont-elles assez basses et sombres. Des décorations, peintures, bas-reliefs et sculptures, visent à instruire ou toucher les fidèles. Le thème du jugement dernier y figure souvent, comme un avertissement aux pécheurs. Au-dessus de la porte principale de l'église, le tympan en demi-cercle constitue un espace privilégié pour les sculptures les plus élaborées. Des bas-reliefs sont installés dans cet endroit stratégique, ils représentent souvent Dieu et ses apôtres, ou d’autres personnages essentiels de la Bible comme la Sainte-Vierge ou Jésus.

BnF, Estampes et photographie, VA-71 (3)-FOL
© BnF