Littérature

Les romans arthuriens de Chrétien de Troyes

vers 1168

Poète français du XIIe siècle, Chrétien de Troyes (vers 1135-vers 1183) écrit des romans de chevalerie en langue romane (ancien français dérivé du latin vulgaire). Il y met en scène plusieurs chevaliers du roi Arthur, les chevaliers de la Table ronde, qui se lanceront dans la quête du Saint Graal.
Lancelot ou le chevalier à la charrette explore l’éthique amoureuse chevaleresque : l’amant a le devoir de se mettre au service de la Dame aimée, même au prix de son honneur. Aussi Lancelot accepte-t-il, malgré son humiliation, de monter dans une simple charrette destinée aux condamnés.
Yvain ou le chevalier au lion dépeint un chevalier errant, affrontant de nombreuses épreuves et s'alliant à un lion contre un dragon.
Perceval ou le conte du Graal, dernier roman de Chrétien de Troyes, raconte l'initiation d'un jeune homme naïf qui devient un chevalier accompli. C'est dans ce roman qu'apparaît le Saint Graal, objet légendaire qui aurait recueilli le sang de Jésus, mais qui symbolise avant tout la quête des personnages, ou de tout être humain.

EN SAVOIR PLUS

Lancelot tuant le serpent
BnF, Manuscrits occidentaux, FRANCAIS 12584
© BnF