Sciences

Le Traité décisif d'Averroès

1179

Philosophe, médecin et juriste, Averroès (1126-1198) naît à Cordoue en 1126 en Al-Andalus (Andalousie), région gouvernée par les Arabes. Il est l’auteur d’un traité de médecine important, et d’un traité de droit musulman ou Bidāya. Mais ses écrits les plus importants sont philosophiques, notamment son Traité décisif de l’accord de la philosophie et de la religion (Faşl al-maqāl), daté de 1179.
Averroès construit un système philosophique très inspiré d’Aristote. Au terme de ses travaux, Averroès considère la théologie comme inutile au philosophe pour qui la vraie science doit être démonstrative. Sa théorie de l’intelligence sépare radicalement la raison de la foi, rejetant autant la théologie de l’islam que celle du christianisme.
Condamné par la religion musulmane qui lui reproche de déformer les préceptes de la foi, Averroès doit fuir et vivre dans la clandestinité, jusqu'à ce qu'il soit rappelé à Marrakech, où il meurt, réhabilité, en 1198. Considérés comme dangereux, les principes d'Averroès sont condamnés par l'Église en 1240, puis en 1513. C'est dire l'influence considérable du philosophe arabe en Occident, notamment dans les écoles médiévales.

BnF, Manuscrits occidentaux, NAF 1107
© BnF