Histoire

Charles Martel repousse les Arabes à Poitiers

732

Fils illégitime d’un aristocrate très puissant, Charles Martel (vers 690-741) est à l’origine de la dynastie des rois carolingiens même si lui-même ne gouverne jamais.
Charles Martel cherche à rétablir l’unité du royaume franc, perdue depuis la mort de Dagobert Ier. En 732, il conduit une expédition contre les Arabes venus d’Espagne, qui pillent le sud de la France et l’Aquitaine. Le 25 octobre 732, l’avancée des soldats arabes, faiblement armés, est arrêtée près de Poitiers par les troupes de Charles Martel. Ses soldats, équipés de lourds casques et boucliers, forment un mur impossible à franchir.
Sa victoire permet à Charles Martel d’affirmer son pouvoir en tant que Maire du palais, fonction qui lui confère presque autant de pouvoir que le roi. Il est soutenu par une armée dévouée dont il a acheté la fidélité en distribuant des terres.
Jusqu’à la fin du XIXe siècle, la victoire de Poitiers est utilisée pour illustrer l’idée d’unité nationale et de résistance contre les armées étrangères, et pour exalter les valeurs chrétiennes de la France.

Recueil des effigies des roys de France avec un brief sommaire des genealogies faits et gestes d'iceux, 1567
BnF, Réserve des livres rares, Rés. 4-L37-6
© BnF