Histoire

Les Capétiens

987-1328

En 987, le dernier roi carolingien, Louis V, meurt sans héritier direct. L’archevêque de Reims fait appel à une assemblée de grands seigneurs pour élire son successeur. L’oncle de Louis V perd au détriment de Hugues Capet. Afin d’assurer la pérennité de sa succession, il fait sacrer son fils Robert le pieux, faisant ainsi du sacre royal un véritable instrument politique.
Les Capétiens directs gouvernent jusqu’en 1328, puis c’est au tour des Capétiens Valois de prendre le trône de France. L’élection en 987 marque donc la naissance d’une longue dynastie de rois de France qui court jusqu’au XIXe siècle.

Couronnement de Philippe Auguste
BnF, Manuscrits occidentaux, Français 2813, Folio 223v
© BnF