Sciences

Le moulin à vent

VIIe siècle

Le moulin à vent fait son apparition au VIIe siècle sur les plateaux iraniens. À l’époque, il ne possède pas encore les grandes ailes qu’on lui connaît aujourd'hui. Il s’agit d’une haute tour comportant des meurtrières par lesquelles le vent s’engouffre. Ainsi canalisé, le vent entraîne une roue à palettes située au sommet de l’édifice. Cette roue actionne une meule, c’est-à-dire une grosse pierre plate qui frotte contre une pierre fixe, et moud le grain.
On attribue l’arrivée du moulin à vent en Occident aux Arabes, qui conquièrent à l’est l’actuel Iran, et à l’ouest le Maghreb et la péninsule ibérique. La première mention d’un moulin à vent en Occident date de 833.
Jusqu’au XIIe siècle, le moulin à vent est surtout utilisé sur les côtes venteuses de la Normandie et de l'Angleterre, les autres régions restant fidèles au moulin à eau. Mais au XIIIe siècle, il se diffuse dans toute la France. Sa physionomie change : des ailes recouvertes de voiles captent beaucoup mieux la force du vent.

BnF, Manuscrits occidentaux, Français 33, fol. 85
© BnF