Sciences

Poterie vernissée au plomb

VIIIe siècle

La poterie en terre cuite date du paléolithique supérieur, période de la Préhistoire qui s'étend de – 35 000 à – 10 000. Très utile pour créer des ustensiles et autres récipients, la terre cuite reste un matériau poreux et assez fragile, qui ne convient pas aux liquides. Durant l’Antiquité, on invente la technique de la glaçure, recouvrement de la surface par une sorte de vernis que l’on fait cuire pour qu’il prenne. La glaçure permet de rendre le récipient imperméable. La technique est oubliée un temps, puis elle réapparaît au début du Moyen Âge.
La composition de la glaçure utilisée alors comprend des sels de plomb, auxquels sont parfois ajoutés des oxydes métalliques. Ces oxydes ont un but décoratif : ils colorent la glaçure.

Jérémie chez le potier, Bible moralisée d'Oxford, deuxième partie
BnF, Manuscrits occidentaux, LATIN 11560
© BnF