Histoire

Le siècle de Périclès

Ve siècle avant J.-C.

On appelle "siècle de Périclès" le Ve siècle avant J.-C. en Grèce, d’après le nom du dirigeant athénien le plus influent d’alors, Périclès (vers 495-429 avant J.-C.). Le siècle de Périclès est considéré par les historiens comme la période où Athènes est à son apogée intellectuelle, philosophique, artistique et politique, avant de sombrer dans la guerre du Péloponnèse qui l’oppose à Sparte (431-404 avant J.-C.).
Cette période commence par la victoire d’Athènes et des Grecs contre Darius, roi des Perses, qui tente alors de conquérir le continent. Cette victoire renforce le prestige de la Cité mais aussi son modèle politique : la démocratie. Athènes se retrouve alors au centre du monde grec, et rassemble les autres cités au sein de la ligue de Délos.
Périclès défend la souveraineté du peuple dans les décisions politiques, mais encourage aussi l’essor artistique. Il fait construire l’Acropole, où se trouve le Parthénon, et commande des œuvres au célèbre sculpteur Phidias. Cette époque correspond aussi à un essor sans précédent de la philosophie grecque.

Buste de Périclès, de face et de profil
BnF, Estampes et photographie, AB-5-FOL
© BnF