Histoire

La République à Rome

509-27 avant J.-C.

À sa fondation au VIIe siècle avant J.-C., Rome est dominée par des rois étrusques (de – 616 à – 509). En 509 avant J.-C., Tarquin le Superbe, le dernier d’entre eux, est chassé du trône : la république est instaurée, le pouvoir est mis entre les mains de magistrats, les consuls, choisis parmi une élite riche et éduquée.
Les débuts de la République romaine sont marqués par des guerres avec les peuples voisins, mais aussi avec les barbares. Peu à peu, après avoir vaincu les Gaulois puis Carthage (dans l'actuelle Tunisie) au cours des guerres puniques, Rome s’affirme comme la première puissance du bassin méditerranéen.
La République romaine repose sur un système de représentation des citoyens par des magistrats élus, qui gravissent peu à peu les échelons des fonctions politiques dans un ordre défini : c'est le "cursus honorum" (carrière des honneurs). Les patriciens (les plus anciennes familles, les plus riches) comme les plébéiens (le peuple) peuvent être élus. Chaque magistrature ne dure qu'un an et est assurée par plusieurs magistrats, afin d'éviter les abus. Au sénat en revanche, les sénateurs sont élus à vie.

BnF, Estampes et photographie, GB-33 (2)-4
© BnF