Histoire

Les invasions barbares et la chute de l’Empire romain

476 après J.-C.

La date de 476 après J.-C. marque la chute de l’Empire romain d’Occident et la fin de l’Antiquité. Les invasions barbares, incessantes aux IVe et Ve siècles, affaiblissent l’Empire romain d’Occident. Les institutions développées dans toutes les provinces disparaissent. Les villes de l’Empire se dépeuplent, les habitants préférent se réfugier dans les campagnes.
Dès l’hiver 406, les barbares se partagent l’Empire : les Francs autour du Rhin, les Alamans dans la plaine d’Alsace, les Burgondes dans la vallée du Rhône et les Vandales dans le sud de l’Espagne. Rome est pillée une première fois en 410. Le dernier empereur romain d’Occident est déposé le 4 septembre 476.
Le nom d’Attila (395-453), roi des Huns, reste attaché aux "invasions barbares". Surnommé “le fléau de Dieu”, il est le roi d'une peuplade originaire des steppes d’Asie centrale qui a bâti un empire de la plaine du Danube vers la mer Caspienne, à l’est, et l’actuelle Allemagne à l’ouest.

Bibliothèque nationale de France, département Arts du spectacle, 4-ICO THE-2450
© BnF