Sciences

La médecine d'Hippocrate

Ve siècle avant J.-C.

Hippocrate (460-377 avant J.-C.) est sûrement le plus grand médecin de l'Antiquité. Au siècle de Périclès, il développe une vision rationnelle de la médecine, jusque-là associée à la pensée magique ou à la religion, et fonde l’école hippocratique selon laquelle la médecine est une science à part entière. Hippocrate défend l’idée que l’observation du corps humain permet de poser un diagnostic médical rationnel, et que chaque maladie ou affection peut être identifiée et comprise par les symptômes du patient.
De même, Hippocrate est un précurseur en matière de diététique. Il préconise de cuire les aliments pour faciliter la digestion, de consommer des fruits et légumes et surtout de manger équilibré, c’est-à-dire en fonction des “humeurs” qui composent notre corps.
Les enseignements d’Hippocrate ont connu une postérité et une influence extraordinaires. Aujourd’hui encore, les médecins français doivent prêter serment et lire le serment d’Hippocrate lorsqu’ils reçoivent leur titre de docteur en médecine.

EN SAVOIR PLUS

Hippocrate examinant le contenu d'un urinal
BnF, Manuscrits occidentaux, GREC 36
© BnF