Sciences

Vis, poulies et machines

Vers 357 avant J.-C.

C’est à l’époque classique en Grèce que les machines commencent à se développer, et qu’un grand nombre d’outils et d’éléments que nous utilisons encore sont inventés : la vis, la poulie, ainsi que des mécanismes plus complexes qui permettent la création du premier automate (une colombe volante).
Ces innovations techniques nous sont connues à travers un ouvrage du stratège grec Énée le Tacticien, spécialiste de l'art de faire la guerre et de prendre les villes. Il rédige vers 357 avant J.-C. un traité militaire, Le Traité de Poliorcétique (le terme de “poliorcétique” signifie “qui concerne au siège d’une ville”).
Le texte d’Énée le Tacticien traite de stratégie militaire, de tactique et de logistique, et donne des conseils pour préparer la guerre et pour défendre les villes assiégées. Qu'elles soient offensives ou défensives, les machines de guerre décrite dans son ouvrage (tours, béliers, chariots à feu…) font appel aux techniques inventées à cette époque.

Le bélier, Paulus Savetinus Ducensis, L'art de la guerre, machines et stratagèmes. [1475 ?]
BnF, département des Manuscrits, Latin 7239, fol. 75v
© BnF