Littérature

Platon, philosophe grec

428-348 avant J.-C.

Platon (– 428-– 348) est avec Aristote le plus illustre philosophe de la Grèce antique. Il fonde à Athènes une école de philosophie où il enseigne aussi les mathématiques et la gymnastique. L'enseignement est prodigué sous forme de discussions et de débats d'idée, ce qui explique la prédilection de Platon pour le dialogue.
Il écrit notamment La République, où il met en scène Socrate, son maître et l’un des premiers philosophes connus, face à plusieurs interlocuteurs. Socrate développe ses idées au sujet de la société et traite de l’organisation de la Cité grecque. Il crée ainsi une Cité idéale, sorte d’utopie politique.
Les thèmes principaux sont la justice, la division du travail en fonction des compétences des uns et des autres, et notamment des Gardiens ou soldats. Et c’est dans ce dialogue qu’est développée la critique de l’art : Socrate propose de chasser les poètes hors de la Cité car leurs histoires peuvent donner des exemples contraires à la morale et troubler l’ordre public. Cette condamnation repose sur la représentation que le philosophe se fait du monde, divisé entre le monde des Idées – un monde supérieur – et le monde sensible. Détourner les citoyens du monde des Idées est pour lui une erreur.
Le platonisme, même fortement concurrencé par la pensée d'Aristote, constituera un courant fondamental dans la philosophie occidentale.

Musée du Louvre
Photo © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle