Arts

Les idoles des Cyclades

2700-2300 avant J.-C.

Les premiers chefs-d'œuvre de la statuaire grecque apparaissent au IIIe millénaire dans l'archipel des Cyclades, au sein d'une civilisation encore mal connue, qui n'a été découverte qu'à la fin du XIXe siècle.
Le marbre des îles de Paros et de Naxos, très abondant et à fleur de sol, a permis la création de ces statuettes étonnamment épurées, très éloignées du style de la Grèce classique. Les statues, taillées grâce à des outils en obsidienne (même si la civilisation connaît les métaux), étaient ensuite polies à la pierre ponce. On a décelé sur ces œuvres des traces de pigments (azurite bleue, minerai de fer rouge) prouvant qu'elles étaient peintes.
Peu appréciées, jugées grossières et même laides au XIXe siècle, ces œuvres seront redécouvertes au XXe siècle par des artistes qui s'en inspireront, comme Picasso, Modigliani ou Brancusi.

Idole cycladique en marbre de Paros
BnF, Monnaies, médailles et antiques, DELEPIERRE MA 1
© BnF