Arts

Le Saut au-dessus du taureau

1800-1700 avant J.-C.

La civilisation minoenne a révélé de nombreuses fresques, réalisées par des peintres expérimentés, qui se trouvaient dans les pièces d'apparat et aux entrées du palais. L’une des plus célèbres se trouvait au palais de Cnossos en Crète.
Elle représente, sur un fond bleu, un taureau qui est en train de charger vers la gauche. Trois “acrobates” l’entourent, qui exécutent toutes les phases d’un saut périlleux. À gauche, une femme s’apprête à sauter et à se saisir des cornes de l’animal, tandis qu’un homme effectue un saut, tête à l’envers, au-dessus du dos du taureau et que, à droite, une autre femme, les bras levés, vient de se réceptionner. Ces personnages portent tous pour uniques vêtements une ceinture épaisse et un pagne, qu’ils soient homme ou femme. La signification de ces jeux acrobatiques reste hypothétique, mais leur caractère rituel est vraisemblable, et souligne l’omniprésence du taureau dans la civilisation minoenne qui a vu naître le mythe du minotaure.
Une observation attentive de la peinture permet de distinguer les fragments originaux (peu nombreux) des zones restaurées voire réinventées (majoritaires). Car au moment où l'archéologue Arthur Evans, en 1900, entreprend de fouiller Cnossos, les fresques sont souvent reconstituées de façon peu scientifique.