Littérature

L’Ancien Testament

700 - 100 avant J.-C.

L’Ancien Testament est le nom donné par les chrétiens aux textes religieux écrits avant la naissance de Jésus-Christ et composant la Bible. Ces textes sont en partie communs avec la Bible juive.
L’Ancien Testament a été écrit presque entièrement en hébreu, mais aussi en araméen et en grec, sans doute entre le VIIe et le IIe siècle avant J.-C. La Bible juive est composée de trois textes : la Torah, qui signifie la Loi, Neviim, ou les Prophètes, et enfin Ketouvim, les Écrits. La Torah compte parmi ses textes la Genèse et l’Exode, sur la création de l’homme et la fuite des Juifs d’Égypte, tandis que les Neviim regroupent les écrits de prophètes majeurs, comme Isaïe et Jérémie. Enfin, la dernière partie rassemble les psaumes, les proverbes et le livre de Job et d’autres textes considérés parfois comme secondaires.
Vers le IIIe siècle avant J.-C., la Bible juive est traduite en grec et devient le livre utilisé par l’Église chrétienne primitive. Selon la religion considérée, le contenu de l’Ancien Testament varie, du fait des traductions successives, mais aussi d’ajouts de textes.

Abraham touchant la main d'un ange émergeant d'un nuage
BNF, Manuscrits orientaux, hébreu 1333, f. 9 v°
© BnF