Histoire

Catherine II de Russie

1762

Catherine de Russie (1729-1796) épouse le duc de Holstein-Gottorp qui règne sous le nom de Pierre III. À la mort de son mari, elle se fait sacrer impératrice à Moscou le 22 septembre 1762, et incarne la place nouvelle qu'occupent les femmes dans la vie publique et culturelle. L’écrivain et philosophe Voltaire voue une grande admiration à Catherine II et échange avec elle près de 200 lettres. Il y fait l’éloge de la pensée des Lumières, cet ensemble d’idées nouvelles qui invitent à remettre en cause l'autorité et à cultiver la raison pour faire naître une société nouvelle.
En réponse, Catherine II n’hésite pas à s’autoproclamer "bienfaitrice de l'humanité". Elle fait traduire en russe des articles de l'Encyclopédie ainsi que des textes de Montesquieu, d'Alembert ou Diderot. Pourtant ses opérations militaires vont à l'encontre de l'esprit des Lumières, et l’impératrice n’échappe ni aux critiques ni aux caricatures. À la mort du philosophe, Catherine II acquiert sa bibliothèque de 7 000 livres, conservés aujourd'hui encore à Saint-Pétersbourg.

Caricature contre Catherine II de Russie, L'Enjambée impériale. Eau-forte coloriée
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE QB-370(26)-FT 4
© Bibliothèque nationale de France