Sciences

Inoculation de la variole

1721

La variole (ou petite vérole) est une maladie infectieuse très contagieuse et épidémique, qui se caractérise par des pustules au visage. Cette infection a aujourd’hui disparu, mais elle a longtemps fait des dégâts immenses dans les populations. Voltaire rapporte que 60 % des personnes contractaient la variole et que 20 % de la population en mouraient.
En Orient, pour s'en protéger, on injectait une forme peu puissante du virus. Lady Wortley Montagu, femme de l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Constantinople, fait ainsi "varioliser" son fils avec succès, et introduit cette technique à Londres en 1721.
Des essais cliniques sont menés puis Edward Jenner (1749-1823) met au point en 1796 une méthode spécifique, utilisant une forme du virus qui infecte les vaches : la vaccine. Le terme de "vaccin" vient de là. Cette caricature, publiée en 1802, montre Jenner vaccinant des patients qui craignent que ne leur poussent des cornes de vaches.

Gravure à l'eau-forte, coloriée
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE QB-370 (66)-FT 4
© Bibliothèque nationale de France