Sciences

Machine à tisser de John Kay

1733

Avant 1733, les ouvriers de l’industrie textile sont contraints de fixer la largeur du textile qu’ils fabriquent sur la longueur de leur bras. Car il faut passer d’un bord à l’autre la navette qui déroule le fil.
John Kay invente un ingénieux système pour lancer la navette d’un côté à l’autre du métier : il la munit de roulettes et la place sur une sorte de glissière. À droite et à gauche, pour lui imprimer un mouvement de va-et-vient, il place deux raquettes de bois, suspendues à des tringles horizontales et des ressorts lui donnent un mouvement de va-et-vient. Le tisserand n’a qu’un geste à faire pour déplacer la navette.
L’invention de ce système mécanique permet à l’artisanat textile de passer à l’étape industrielle. La "navette volante" permet d’obtenir des tissus beaucoup plus larges, beaucoup plus vite, avec deux fois moins d’ouvriers. En 1786, le système est encore perfectionné quand les machines à vapeur permettent de mettre en place des métiers mécaniques encore plus rapides.

Tisserand, navette et temple. Gravure en taille-douce, noir et blanc. Illustrations de l’Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, arts et métiers
BnF, département Littérature et art, Z-373
© Bibliothèque nationale de France