Arts

Les prisons de Piranèse

1750

Jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, les prisons sont inconfortables et sans hygiène. Elles sont généralement aménagées dans des bâtiments qui ne sont pas destinés à cet usage. Peu à peu, on réfléchit à l'architecture des prisons pour construire des bâtiments plus fonctionnels.
Piranèse, graveur et architecte italien, publie Les Prisons imaginaires en 1750. Mais plus que des réflexions architecturales, ce sont des inventions fantastiques qui s’inspirent de l’architecture antique. Des lieux étranges et dramatiques qui dévoilent des espaces gigantesques, des chaînes et des roues terrifiantes, des effets de perspective vertigineux… Les dessins de Piranèse auront une forte influence sur les Romantiques, notamment Victor Hugo.

Carceri : la tour ronde
BnF, département des Estampes et de la Photographie, Rés. HB-28-FOL, A. Robinson 29
© Bibliothèque nationale de France