Arts

La Culbute de Fragonard

1766

Élève de Chardin, puis apprenti de François Boucher à l'âge de 14 ans, Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) marque la peinture du XVIIIe siècle par son goût pour le genre érotique, novateur et à la mode de la cour libertine de Louis XV. La Culbute traduit son talent, inscrit dans l'esprit d'émancipation des Lumières.
Fragonard traverse les turbulences du siècle : devenu membre de la "Commune des Arts" en 1793, il est ensuite nommé conservateur du musée du Louvre par l'Assemblée nationale à la suite de l'intervention de Jacques-Louis David. En 1805, comme tous les artistes résidents au Louvre, il en est expulsé du fait de la réorganisation de l'édifice en musée Napoléon. La disparition de l'aristocratie, ruinée ou exilée, lui fait perdre sa fortune et il meurt peu après.

BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-13 (1)-FOL
© Bibliothèque nationale de France