Sciences

La Pomme de terre

1781

Découverte par les conquérants espagnols sur le continent américain, la pomme de terre n’arrive en Europe que vers 1570. En France, elle est d'abord réservée à l'alimentation des animaux. Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) en fera, au prix de nombreux efforts, un produit de base de l’alimentation française.
Antoine-Augustin Parmentier participe à la Guerre de Sept Ans (1756-1763). Blessé et fait prisonnier, il passe une partie de sa captivité à étudier les plantes et découvre les vertus nutritives de la pomme de terre. À son retour à Paris, il poursuit ses études et entreprend des recherches sur la pomme de terre, végétal nourrissant qui pourrait aider à combattre la famine, mais qui suscite le mépris et la méfiance de la population.
En 1773, il publie Examen chimique de la pomme de terre. En 1785, il obtient de Louis XVI l’autorisation de planter 54 arpents de pommes de terre, qu’il fait garder le jour. Cette ruse assure sa publicité, car certains plants sont dérobés comme "biens de valeur". Les instituteurs et les prêtres sont parmi les premiers à cultiver la pomme de terre, et la famine de 1789 contribue à la répandre. La pomme de terre devient réellement un produit de base de l’alimentation française vers 1840.

La Botanique à portée de tout le monde
BnF, département des Estampes et de la Photographie, Jc-11-Fol.-Jc-11b-Fol.
© Bibliothèque nationale de France