Littérature

La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette

1678

Ce roman, publié en 1678 sans nom d’auteur, raconte l’histoire d’une passion impossible et coupable à la cour du roi de France Henri II, dans les années 1550. Mlle de Chartres est amenée par sa mère à la cour, pour être mariée. Elle épouse bientôt M. de Clèves, follement amoureux, mais dont elle ne partage pas les sentiments. C’est alors que le duc de Nemours fait son apparition. Coup de foudre : ils tombent tous deux immédiatement amoureux.
Madame de Clèves fuit la cour pour résister à cette passion. Son mari, informé, meurt de jalousie et de tristesse, persuadé d’avoir été trompé. Madame de Clèves avoue alors son amour à Nemours, mais décide de se retirer du monde et de mener une vie dans la religion. La Princesse de Clèves remporte un grand succès, pourtant le genre du roman était, à l’époque de sa parution, jugé trop bas pour les nobles et déconseillé aux femmes. Toujours étudié aujourd'hui, ce texte annonce aussi le roman moderne par sa langue précise et le thème du destin tragique amoureux.

Première édition, 4 tomes en 2 vol. ; in-12
Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, RES-Y2-3282
© Bibliothèque nationale de France