Histoire

Début des guerres de religion

1er mars 1562

Le 1er mars 1562 marque le début de la guerre de religion entre catholiques et protestants.
Depuis 1559, les protestants voient leur influence grandir. De nombreux nobles se convertissent et ont le droit de célébrer leur culte dans les faubourgs des villes grâce à un édit de tolérance.
Le dimanche 1er mars 1562, à Wassy en Champagne, le duc de Guise découvre plusieurs centaines de huguenots (ou protestants) réunis dans une grange pour le prêche d’un pasteur. Les soldats attaquent la foule et font 10 morts et une centaine de blessés.
La guerre civile éclate. Elle oppose les catholiques, dirigés par le duc de Guise, et les protestants, soutenus par le frère du roi, Louis de Condé. Alors que les catholiques dominent, le duc de Guise est assassiné à Orléans en février 1563. Les deux partis, affaiblis, acceptent de signer l’édit de pacification d’Amboise.
Ce premier conflit se clôt sur la reconnaissance du protestantisme en France, dont la liberté de culte est toutefois réduite. Sept autres conflits émaillent le siècle finissant, jusqu’à une paix plus durable en 1598.

L'assassinat des ducs de Guise et leurs corps jetés dans le feu
Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, RESERVE FOL-QB-201 (9)
© Bibliothèque nationale de France