Littérature

Les Amours de Pierre de Ronsard

1552

Pour Les Amours, le poète Pierre de Ronsard choisit la forme du sonnet (poème de 14 vers souvent réparti en deux quatrains et deux tercets), venu d’Italie. Dans ce recueil, il crée un lyrisme nouveau et rénove la poésie amoureuse. Contrairement au poète italien Pétrarque, qui chante le coup de foudre auquel il est impossible de résister, Ronsard préfère célébrer un amour choisi.
La poésie amoureuse restera toujours au centre des nombreux recueils et rééditions qui augmentent son œuvre. Ronsard y célèbre trois figures : Cassandre, Marie et Hélène. Pour chacune de ses trois muses, Ronsard développe un style particulier. Dans Les Amours, le poète écrit pour Cassandre, une jeune noble, des sonnets dans un style précieux et dynamique, à l’image de son modèle. Marie, dans le Second Livre de ses Œuvres, est une paysanne : le style est alors plus simple. Enfin, la femme aimée des Sonnets pour Hélène, qui paraissent 25 ans après, est une femme noble.

EN SAVOIR PLUS

Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, RES P-YE-1482
© Bibliothèque nationale de France