Sciences

Projection de Mercator

1569

La projection de Mercator est une méthode de représentation cartographique mise au point par le géographe flamand Mercator, publiée pour la première fois en 1569. La projection de Mercator permet de créer une carte plane, et non un globe, pour représenter la terre.
Cette technique consiste à projeter la surface de la Terre sur un cylindre tangent à l'équateur ; les méridiens sont donc représentés par des droites verticales à égale distance les unes des autres, et les parallèles par des droites horizontales. Cette projection est utilisée pour les cartes marines car elle conserve la forme des continents et permet la conservation des angles, pratique pour la navigation avec un compas. Mais elle modifie les distances et les surfaces, surtout sur l’axe Est-Ouest. L’Afrique, qui s’étire le long de l’axe Nord-Sud, semble ainsi moins étendue que la Russie, orientée Est-Ouest, alors qu’en réalité elle est plus grande que l’Europe, l’Inde, la Chine, les États-Unis et le Japon réunis.
Ce n’est qu’en 1976 que l’historien et cartographe allemand Arno Peters propose une autre projection, qui porte son nom, et permet la préservation des superficies relatives.

EN SAVOIR PLUS

Gravure aquarellée
BnF, département des Cartes et Plans, CPL GE DD-1020 (RES), pl. 1
© Bibliothèque nationale de France