Neuf-Brisach : Une ville exceptionnelle construite à partir de rien
Sébastien Le Prestre Vauban (1633-1707), 1755.
Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE C-6076
© Bibliothèque nationale de France
Après la perte de Brisach au-delà du Rhin en 1697, la construction d’une nouvelle place forte dans la plaine d’Alsace s’impose. Vauban est dépêché sur place afin de soumettre au roi différents projets. Louis XIV choisit le plus cher et le plus complet. La construction commence dès 1699 et nécessite le creusement d’un canal jusqu’aux Vosges afin de transporter le grès rose nécessaire.
Neuf-Brisach apparaît comme une étoile parfaite dans la plaine d'Alsace. Elle donne à voir le seul exemple du troisième système défensif de Vauban et son projet urbain le plus abouti. À partir d’un plan urbanistique octogonal, des principes simples régissent l’organisation interne : offrir des circulations pratiques pour que lieux de commandement, lieux de combat et lieux d’activité civile s’intègrent harmonieusement sans se gêner.
Autour d’une place d’armes regroupant tous les bâtiments du pouvoir, la ville est partagée en 48 îlots, dont 34 réservés aux 4000 habitants. Les casernes sont placées contre les remparts, afin d’optimiser la protection des civils.
Aujourd'hui encore, la structure régulière de Neuf-Brisach apparaît clairement en vue aérienne.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu