Masque de pierre de Teotihuacan
Mexique
© Musée du Quai Branly, photo Patrick Gries, Bruno Descoings
Le travail des pierres précieuses et semi-précieuses est très développé à Teotihuacan. Les pierres vertes comme le jade, la jadéite, la serpentine ou la malachite, peut-être symboles de fertilité, sont particulièrement prisées.
Les artisans travaillent la pierre pour fabriquer des bijoux, des figurines, etc. Mais l'un des motifs les plus caractéristiques de Teotihuacan est le masque de pierre, dont on a trouvé plusieurs exemples lors des fouilles de la cité.
Ces masques peuvent être ornés d'incrustations de pierre ou de coquillages au niveau des yeux ou des dents. Ils ont toujours les oreilles percées, peut-être pour y suspendre des bijoux ou pour les accrocher. En raison de leur poids, ils n'étaient pas destinés à être portés, mais ont pu recouvrir le visage d'un défunt.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu