Hygiène et latrines au Moyen Âge
1482?.
Vie et miracles de monseigneur saint Louis
BnF, Manuscrits occidentaux, FRANCAIS 2829
© Bibliothèque nationale de France
Pour assurer l’hygiène des rues et protéger les maisons, des croix sont peintes au bas des murs : quiconque urine contre les murs est frappé d’une malédiction, ou mis à l’amende.
Les maisons urbaines disposent généralement de toilettes, ou latrines. Celles-ci sont parfois construites en encorbellement (ou surplomb) au-dessus d’une petite ruelle dite "sanitaire" aménagée entre deux maisons. Les déchets s’y empilent et sont ensuite récupérés pour enrichir le compost du jardin.
Parfois, les latrines sont de petites maisons en planches construites dans le jardin de la maison, à l’arrière, et donnant directement sur un ruisseau. En forme de cabine, elles portent le nom de "cabinets".
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander