L'explosion du gazomètre de Neunkirchen
Agence de presse Mondial Photo-Presse, 1933.
Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, EI-13 (3001)
© BnF
Le XIXe siècle marque une évolution profonde du métier de plombier. Les grands travaux haussmanniens, et surtout la généralisation du gaz d'éclairage et de chauffage, introduisent de nouvelles techniques et de nouveaux matériaux dont le métier s'empare.
La vraie révolution du métier de plombier tient à l'arrivée d'un nouvel élément à maîtriser. Le plombier manipulait l'eau. Il lui faut désormais contrôler le gaz qui va métamorphoser l'éclairage et le chauffage des villes. Des becs de gaz, allumés et éteints chaque matin et chaque soir par les éclaireurs, sont reliés à de grands réservoirs, les gazomètres, situés souvent en dehors des villes. Les milliers de kilomètres de tuyaux et de canalisations qui vont parcourir les sous-sols des villes renouvellent aussi le métier de plombier. Le plombier est désormais aussi chauffagiste.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu