Le poêle, objet d’orgueil
Matthäus Schwarz (1497-1574), 1538.
Livre des costumes
BnF, Manuscrits occidentaux, ALLEMAND 211, fol. 55v
© BnF
Inventé à l’époque carolingienne, le poêle est le mode de chauffage caractéristique des régions de l’est de l’Europe médiévale. Son aire de diffusion va de l’Alsace à la Russie. Le poêle est considéré comme un élément de confort supérieur à la cheminée car il ne salit pas les intérieurs et n’enfume pas la maison. Contrairement à la cheminée, il ne présente aucun risque d’incendie parce qu’il s’agit d’un système clos. En outre, son bilan énergétique est très supérieur à celui des foyers ouverts. Plus économe en bois, il assure une chaleur constante. Il permet de chauffer deux pièces à la fois, voire plus (il réchauffe les pièces à l’étage au-dessus) et non pas seulement les abords immédiats du foyer.
Posséder un poêle est un signe d'aisance. >On voit ici Matthaus Schwartz, trésorier des Fugger, pose devant son poêle pour mettre en valeur son nouveau et luxueux manteau.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander