Les carrelages du métro de Paris dans le catalogue de la Faïencerie de Gien
1900.
BnF, Estampes et photographie, LF-MAT 3A (CATALOGUES 1890-XXXX)
© BnF
À Paris, l’exposition universelle de 1900 inaugure la première ligne de métro de la capitale, entre Vincennes et Neuilly (actuellement ligne 1). Toutes les stations reçoivent le même traitement qui fera l’identité du métro parisien : des carreaux de grès (7,5 x 15 cm) recouvrent intégralement les voûtes. Le blanc brillant de la faïence attire et reflète les points d’éclairage de la station. Le choix de cette nuance est aussi lié aux préoccupations constantes d’hygiène et de propreté, tout comme les bords biseautés des pièces qui permettent un nettoyage facile et évitent encore une fois l’accumulation de la saleté.
Les fameux “carreaux métro” sont l’œuvre de deux fabriques : la faïencerie de Gien et l’entreprise Boulenger. Ils seront ensuite employés pour les lignes d'autres villes.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander