Les outils du géomètre : le niveau à lunette
1880.
Le Génie civil : revue générale des industries françaises et étrangères
Ecole nationale des ponts et chaussées, 2012-302223
© ENPC
Le relevé topographique vise à réaliser une carte ou un plan du terrain en prenant en compte le relief (altimétrie), les constructions ou les voies (planimétrie). Plusieurs étapes sont nécessaires : la reconnaissance, le levé, le calcul et le report des points sur le papier.
Pour réaliser ces opérations, le géomètre dispose d'outils de mesure de précision. Ils nécessitent d’être très méticuleux.
Le niveau à lunette ou niveau optique permet le relevé altimétrique ou nivellement. Il est fixé sur un trépied. On l'utilise avec une mire. Le niveau à lunette joue le même rôle que le niveau de maçon, mais sur des portées plus importantes. Cet instrument ne peut être manipulé qu’à deux : le géomètre et l’aide – ou porte-mire. Avant l'invention de cet instrument, on utilisait un niveau à eau.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu