Matériel nécessaire pour la construction en pisé (terre crue)
Jean Rondelet, XVIIIe siècle.
Traité théorique et pratique de l'art de bâtir
ETH-Bibliothek Zürich, Rar 2510 GF
© e-rara.ch
Le pisé est un mélange de terre, de sable ou de gravier et d’argile crue malaxés puis compactés. On compacte de fines couches de terre légèrement humidifiées entre des coffrages et l’on démoule immédiatement : c’est l’ancêtre du béton. La terre est compactée avec un outil, le “pisoir”. Le toit, parfois construit en premier, est souvent très débordant afin de protéger les murs en pisé des pluies.
Aujourd’hui, on utilise des coffrages métalliques et des outils de compactage pneumatiques comme le fouloir. Certaines normes de construction peuvent parfois obliger les constructeurs à stabiliser la terre à pisé avec des additifs, comme du ciment ou de la chaux, pour en garantir la solidité.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu