Plan d'Avignon au XVIe siècle
Civitates orbis terrarum, Cologne, après 1575
BnF, Cartes et plans, GE DD 1605 (72)
© BnF
À partir du XIIe siècle, Avignon devient un centre intellectuel et artistique phare, où l'humanisme de la Renaissance est en gestation tandis que se développe une prestigieuse école de peinture. Sa situation géographique exceptionnelle, mais aussi la construction du fameux "pont d'Avignon", favorisent cette effervescence.
La situation géographique de la ville, au carrefour de grandes routes commerciales, lui assure une grande prospérité. Cette situation est favorisée par la construction, à partir du XIIe siècle, du pont Saint-Bénézet (le fameux "pont d'Avignon") qui est sans doute l’unique point de passage “en dur” du Rhône d’amont en aval. C’est un ouvrage impressionnant de 915 m de long, soutenu par 22 piles (à l’origine). Le pont est partiellement détruit par des crues successives du Rhône au XVIIe siècle.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander