Suzerain et vassal
Hommage du comté de Clermont-en-Beauvaisis, copie d'un manuscrit de 1373-1376, France, XVIIe siècle
BnF, département des Manuscrits, Français 20082 fol. 171
© BnF
Les châteaux à motte sont contemporains de l'avènement d'une nouvelle dynastie royale : les Capétiens (987-1328), qui succèdent aux Carolingiens. Cette période correspond à un affaiblissement du pouvoir royal au profit d'une société féodale.
Alors qu'autour de l'An Mil les invasions des Vikings, des Sarrasins ou des Normands menacent le pays, les seigneurs les plus puissants, les suzerains, s’entourent de seigneurs alliés, leurs vassaux. Ces derniers s’engagent à les servir et à leur rester fidèles en cas de conflit. En échange, le seigneur assure leur protection et leur lègue une terre (un fief).
Chaque seigneur protège son domaine en construisant son propre château. Le territoire se couvre d'un maillage serré de bâtiments fortifiés qui se dressent tous les 3 ou 4 km. Certains sont imposants, d'autres ne sont que de simples tours.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander