Plan de Barcelone en 1925
Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE D-9578
© BnF
À partir de 1859, la ville connaît une transformation comparable au grand chantier haussmannien de Paris. Ildefons Cerdà, ingénieur catalan, lance le chantier de l'Eixample, nouveau quartier au tracé quadrillé régulier et aux larges avenues qui contraste avec les ruelles étroites et tortueuses du quartier médiéval proche du port. Construit sur d'anciennes parcelles agricoles, l'Eixample affiche un tracé rigoureux : les îlots, au nombre de 498, forment des carrés à pans coupés de 113 m de côté. Le quartier est traversé par 51 voies verticales, 23 horizontales et 10 diagonales.
L'Eixample devient le quartier de la bourgeoisie aisée, confiante dans le progrès économique et désireuse de marquer la ville de son empreinte en y associant les meilleurs artistes et artisans. Gaudí y construira certaines de ses maisons les plus célèbres : la maison Batlló et la maison Milà, ainsi que la Sagrada Família.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu