L'Île d'amour
Jean-Jacques Lequeu (1757-1825 ?).
BnF, Estampes et photographie, EST RESERVE HA-80 (2)
© Bibliothèque nationale de France
Architecte visionnaire, marginal et excentrique, homme de son temps par sa foi dans la science et son éclectisme religieux, Jean-Jacques Lequeu a conçu divers projets d'inspiration révolutionnaire, mais n'en a réalisé aucun !
Il s’illustre en 1791 dans L'Île d’amour, vaste composition où se côtoient un temple, des terrasses étagées et des maisons en contrebas. La végétation est très présente et abondante. En marge, Lequeu décrit des oiseaux, des fontaines et des fleurs, des animaux… Fidèle à son époque, il exalte une nature contrôlée par la main de l’homme. Le chiffre trois, le triangle ou son élévation sous forme de pyramide sont au cœur du projet architectural de Lequeu.
Le temple central de forme pyramidale avec ses sept niveaux de végétation traduit une volonté d'élévation spirituelle. De part et d'autre de ce dernier, les châteaux reprennent la forme des palais italiens, par leurs arcades, mais ils sont flanqués de donjons qui doublent la hauteur de l’édifice.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu