Le théâtre de Besançon par Claude Nicolas Ledoux
Claude Nicolas Ledoux (1736-1806), 1804.
L'architecture considérée sous le rapport de l'art, des moeurs et de la législation. Tome Ier. Tome 1 / par C.-N. Ledoux
Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, RES-V-38
© Bibliothèque nationale de France
Dans ses plans du nouveau théâtre de Besançon, Ledoux innove :
- Il ne construit pas de loges, considérant qu’elles cloisonnent l’espace, mais leur préfère des gradins en demi-cercle, comme dans les théâtres romains, et des balcons successifs.
- Il place les musiciens en avant et en contrebas de la scène, dans la première fosse d’orchestre jamais créée dans une salle de spectacle.
- Tout en haut, le "poulailler", espace réservé aux spectateurs les plus modestes, n’est pas dissimulé, mais agrémenté d’une rangée de colonnes inspirées de l’Antiquité.
Cette étrange gravure de Ledoux montre les gradins vus depuis la scène, le tout reflété dans un œil grand ouvert (celui de l’architecte ? du spectateur ? du comédien ?). Elle insiste évidemment sur le côté spectaculaire de l’architecture.
Le théâtre de Besançon existe toujours, mais a subi des modifications successives qui l’éloignent des plans d'origine.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander