Dans les coulisses du Bassin de Latone : "l’araignée".
Château de Versailles
Gilles Bultez, chef du Service des Fontaines, Château de Versailles, 2013.
© Gilles Bultez
Le bassin de Latone, l’un des plus importants des jardins de Versailles, est en cours de restauration. Dès l’arrivée de l’architecte Mansart, des modifications sont apportées à ce bassin. Le centre du bassin, avec la statue de Latone (mère d’Apollon et de Diane), est reconstruit afin de mieux mettre en valeur la statue.
En remplacement de la terre glaise qui en assurait l’étanchéité, on bétonne le fond du bassin. Sous la pyramide qui porte la statue sont aménagés des tuyaux en plomb qui forment "l’araignée" : 70 jets allant du centre vers les bords.
Avec les années, les tuyaux fuient de toutes parts. Quant au béton, il a une durée de vie beaucoup plus réduite que la glaise, plus coûteuse et plus complexe à mettre en œuvre, mais plus durable et plus conforme à la conservation du patrimoine.
Aujourd’hui, le bassin est en complète restauration (voir le site latone.chateauversailles.fr). Le béton est refait, ainsi que la galerie et la structure entière de la pyramide. Les tuyaux refaits en plomb vont répartir l’eau comme dans le bassin d’origine (les archives de l’époque ont été étudiées).
Les statues sont aussi en cours de restauration, elles vont être redorées entièrement, et les marbres seront nettoyés. À la demande d’un mécène qui finance la restauration, le public peut assister aux travaux en cours.
Merci à Gilles Bultez, chef du service des Fontaines, château de Versailles
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu